Forum des Amis

Debats de societe
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 depart de Johnny...

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: depart de Johnny...   Sam 16 Déc - 5:34

L'exil de Johnny Halliday déchaîne les passions


La décision de Johnny Halliday de s'installer en Suisse pour échapper à la fiscalité française continue à faire des vagues. Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, considère ce choix comme scandaleux. Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, y voit la preuve qu'"il y a bien un problème". Mais le candidat à l'élection présidentielle n'entend pas pour autant supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Après le vrai-faux départ de Laetitia Casta pour Londres, le vrai départ fiscal de Johnny Hallyday pour la Suisse continue de déchaîner les passions. L'interprète français des "Portes du pénitencier" a annoncé ce jeudi qu'il partait s'installer à Gstaadt pour raison fiscale. Johnny Halliday qui, en 1989, chantait "aujourd'hui, on a plus le droit ni d'avoir faim, ni d'avoir froid" pour les Restos du Coeur et proposait de "dépasser le chacun pour soi", explique aujourd'hui qu'il en a "marre, comme beaucoup de Français, de payer ce qu'on nous impose comme impôts".

Les étrangers fortunés qui souhaitent se délocaliser en Suisse peuvent bénéficier de conditions fiscales avantageuses. Ils doivent pour cela demeurer six mois par an en Suisse et ne pas travailler dans la Confédération helvétique. L'imposition est établie sur la base des dépenses du riche exilé et non de ses revenus. Le loyer ou la valeur locative du domicile servent de base au calcul. Le taux d'imposition, qui varie d'un canton à l'autre, s'applique à cinq fois le loyer annuel.

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, juge "assez scandaleux" le départ annoncé de Johnny Halliday au moment où "d'autres essayent de porter la parole des plus démunis". Nicolas Sarkozy, qui compte Johnny Halliday parmi ses amis, estime lui aussi qu'il y a un "problème". Mais de nature différente. "Un pays où tant de nos artistes, de nos créateurs, de nos chercheurs, où tant de gens se disent qu'il faut partir, c'est bien qu'il y a un problème", a regretté le ministre de l'Intérieur. Pourtant, le candidat à l'élection présidentielle ne souhaite "pas" supprimer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). "Quand on gagne de l'argent, c'est normal de payer des impôts", a-t-il indiqué.

A quelques mois de la présidentielle de 2007, l'opposition ne s'est pas privée d'ironiser sur le départ annoncé du chanteur, qui s'était affiché aux côtés de Nicolas Sarkozy début septembre à l'université d'été de l'UMP. "Nicolas Sarkozy devrait se méfier de ses propres amis", a estimé jeudi le premier secrétaire du PS, François Hollande. Dans la même veine, François Bayrou, candidat UDF à la présidentielle, a affirmé que Nicolas Sarkozy "n'a pas de chance avec ses soutiens".

Xavier Harel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: depart de Johnny...   Sam 16 Déc - 11:50

ooooooptiiiiccc deux miiiiiiillle !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: Re: depart de Johnny...   Sam 16 Déc - 12:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: depart de Johnny...   Sam 16 Déc - 16:56

excellent!

:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Isa



Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: depart de Johnny...   Sam 16 Déc - 17:01

Mon avis? Ceux qui idolâtrent Zidane excuseront toujours le coup de boule. Le principe est applicable à Johnny: quoiqu'il fasse, il aura toujours raison et cet exil fiscal ne fait aucun tort à Nicolas Sarkozy ou à Chirac. Au contraire, il apporte de l'eau au moulin de ceux qui veulent toujours moins d'impôts ( sous entendu pour les gros contribuables) et toujours moins d'Etat ( sauf pour la répression et l'armée...encore que j'ai des élèves qui montent un dossier sur la privatisation des armées dans le monde, ça fout les chocottes). Bayrou et Hollande ( )ironisent mais en fin de compte doivent bien se rendre compte que Johnny est mille fois plus populaire qu'eux. Sa nationalité belge nouvellement revendiquée, là encore pour raisons fiscales ne l'a pas déchu de son statut de "trésor national" ...

Le vrai sujet d'inquiétude : où nous exilerons-nous quand il cassera sa pipe? Combien de jours de deuil national? Combien de temps avant que les médias ne cessent de nous passer du Johnny en boucle? Il sera alors temps d'aller passer quelques semaines chez Nico!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: depart de Johnny...   Sam 16 Déc - 17:13

Vous etes tous les bienvenus! Rien de meilleur que la Colombie pour oublier Johnny!

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: depart de Johnny...   

Revenir en haut Aller en bas
 
depart de Johnny...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johnny hier soir et ce soir au zénith de Dijon
» Johnny Weissmuller
» Johnny Halliday rime avec...
» Johnny Depp et Vanessa Paradis : la fin ?
» Le come-back de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis :: Politique et Geopolitique :: Politique francaise-
Sauter vers: