Forum des Amis

Debats de societe
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 grèves

Aller en bas 

êtes-vous contre la grève d'une minorité de privilégiés qui risque de vous faire perdre votre emploi ?
oui, tout à fait contre, ça suffit !
33%
 33% [ 1 ]
non, je soutiens les privilèges des autres
67%
 67% [ 2 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: grèves   Mer 14 Nov - 14:29

salut à tous !

Pourquoi les employés du privé ne soutiennent pas les grèves ? parce que eux ne peuvent pas faire grève ! (Impressionant, le nombre d'usagers en colère qui rappellent que leurs patrons trouvent le moyen de leur interdire de faire grève - et ce n'est pas ça qui devrait nous choquer mais bien le fait que d'autres puissent encore faire la grève !)
Pourquoi veulent-ils que les autres cotisent plus longtemps ? parce que eux doivent cotiser plus longtemps.
Caractéristique de la société de Sarkozy ? L'envie.
Le temps où on pouvait parler de grève par procuration est bien terminé. Les frustrations d'une partie importante des salariés du privé ne peuvent plus être compensées par les combats des autres, désormais il faut que tout le monde connaisse la précarité, l'impuissance etc. Et pour atteindre cet objectif le discours libéral dominant est particulièrement bien adapté, non ?

Allez, tous derrière les cheminots! si on peut encore espérer que la pénébilité soit réellement prise en compte pour déterminer les retraites, c'est grâce à eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa



Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mer 14 Nov - 17:09

A quand la fin de la sécurité sociale, des services publics, du droit de grève et des services publics, autant de privilèges incompréhensibles aux yeux d'un Birman. Plus ambitieuse que Sarkozy, je réclame l'équité mondiale!

Trève de plaisanterie, un petit autocollant belge pour faire plaisir à Laurence Parisot, la "ringarde" :


Vive les Belges qui ont tout compris.

dans le même temps, un article dans Time magzine sur le sénateur républicain pur laine du Massachussets, candidat aux primaires. Celui-ci a la très étrange particularité d'avoir rétablit la couverture maladie pour tous dans son Etat! Et le magazine de se féliciter de ce miracle, en disant que cette réforme pourrait être son meilleur atout pour être élu président!
Les Américains réinventent l'eau chaude. Est-ce le mouvement perpétuel?

confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Ven 16 Nov - 0:46

Salut,

Il faudrait juste prendre conscience de l'urgence a trouver les fonds pour payer vos retraites. Qui va payer? Quelle va etre la charge en terme de taxes et d'impots sur une population en age de travailler trop peu nombreuse par rapport aux regiments de babyboomers arrivant a la retraite.

"C'est aux patrons de payer": il y a deja une forme de repartition sur les salaires. Les personnes qui se sont engagees a prendre des risques et qui reussissent ne doivent pas etre penalisees ni detestees. Ils travaillent enormement, risquent leurs biens et sont souvent en echec (50% de ceux qui se lancent) pour avoir tente de demarrer en affaires dans un pays qui penalise les entrepreneurs.

Pourquoi penaliser les personnes qui font de ce pays un endroit prospere ou on peu trouver du travail? Vous voulez virer les business de la France? Je ne comprends pas tres bien. Ou est la responsabilite du Francais dans son avenir financier? Qui fait tourner la machine? Sans idees et entrepreneurs pour organiser le travail, qui va toucher son salaire? Si les entreprises francaises qui marchent font des benefices, leurs employes en profitent. Arretez de brimer les entrepreneurs, laissez-leur plutot la chance de reussir et d'investir dans l'hexagone.

La France serait-elles un pays d'employes furieux contre les cinq patrons qui ont eu le courage de se lancer? Le courage, l'audace et l'imagination sont au service de votre pays. Ou va t-on trouver des idees nouvelles si tout le monde a le meme patron ou si toutes les entreprises sont nationalisees? Je veux bien de l'Etat providence mais il y a un moment ou il faut assumer un peu de responsabilite. Se lancer en affaires en France s'est etre deteste par 50% de la population? Bon, alors il vaut mieux etre employe...


Dernière édition par le Ven 16 Nov - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Ven 16 Nov - 2:37

Derniere info toute fraiche: Les cheminots de la SNCF ont la meme esperance de vie que les instituteurs de l'education nationale. Les ouvriers du batiments et autres galeriens du systeme sont moins bien servis et travaillent trop longtemps avec des salaires minables et un travail bien plus difficile. Il faudrait peut-etre songer a aider les professions prioritaires et non les cheminots de la SNCF, qui, je le rappelle, travaillent 17 ans de moins que leurs collegues allemands qui ralent en ce moment pour des raisons valables.

Il est vrai par contre que le MEDEF n'avance pas les discussions sur la penibilite du travail et a tendance a ralentir le moment ou il faudra recompenser les professions qui souffrent. Le seul critere retenu par l'INSEE en terme de penibilite du travail est pour le moment l'esperance de vie. En terme d'esperance de vie donc, les cheminots ne sont pas une profession qualifiee de penible.

Ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas aider ceux qui ont un reel probleme de penibilite, et recompenser au niveau du salaire et aussi peut-etre au niveau de la retraite. Certaines professions en France sont trop mal vues et mal payees par rapport au Canada comme dans le batiment par exemple. Le resultat est criant: les logements d'ici sont bien plus confortables, mieux equipes et plus modernes pour tout le monde. En plus, il ne manque pas de logements, ca construit partout.


Dernière édition par le Ven 16 Nov - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Isa



Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Ven 16 Nov - 16:58

Comment se désinscrit-on de ce forum?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Ven 16 Nov - 17:39

Je suis desole si je t'ai offensee, ce n'etait pas le but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Lun 19 Nov - 13:02

ha ha ça chauffe un peu on dirait !

Il faudrait peut-être arrêter de parler de la réforme des retraites sans tenir compte de la politique fiscale dans son ensemble.
15 000 000 000 d'euros perdus en baisse d'impôts au profit des plus riches - qui sont choyés en France, au moins en ce qui concerne la politique fiscale.
Ensuite, on peut faire payer les patrons sans décourager la création d'entreprises et l'investissement - il suffit de taxer les profits au lieu de taxer la création d'une entreprise avant même qu'elle ait pu en dégager (bon, je ne suis pas spécialiste, peut-être que je me fais des illusions mais il y a plusieurs manières de prélever un impôt non ?). 9 580 000 000 d'euros de bénéfice pour total - sortez vos mouchoirs les patrons sont pauvres et mal aimés !

Et puis il y a beaucoup de régimes spéciaux : président de la République, députés, militaires... qu'est-ce qui est prévu pour eux ? En ce qui concerne le président c'est clair : 172 °/° d'augmentation !

Félicitations aux cheminots d'oser se battre contre les médias et une partie de l'opinion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mar 20 Nov - 7:09

salut à tous,

Clip diffusé hier sur I-télé, dans le cadre d'une chronique sur le net : "cheminot, petit con qui veut pas bosser, donne-moi ta paye et ça ira, t'es qu'un branleur". Commentaire du présentateur : c'est drôle !
Les patrons sont méprisés ? je n'ai jamais vu la télé, "leur" télé, relayer les insultes des internautes contre eux.

Au fait, Etienne Mougeotte va prendre la direction du Figaro ! ouf, enfin un homme qui va défendre nos valeureux entrepreneurs contre les gauchistes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mar 20 Nov - 15:03

re-salut !

j'ai le temps de bloguer je suis en grève !

Pour le débat, il faudrait commencer par combattre quelques idées reçues :
tout d'abord la France est au onzième rang européen pour le nombre de jours de grève - les grèves ne constituent donc pas en général un problème pour son attractivité;
ensuite, selon l'INSEE (et non pas selon la CGT, ni selon un sondage commandé par le Figaro!), les salaires de la fonction publique augmentent plus lentement que ceux du privé (qui sont les privilégiés et les irresponsables ?);
enfin, la France n'est pas toujours en retard en ce qui concerne les réformes libérales, la preuve : le CNE a été condamné par l'organisation internationale du travail, la possibilité de licencier sans motif étant jugée incompatible avec le droit du travail (autrement dit, le nouveau contrat de travail proposé par la France est trop libéral y compris pour les organisations internationales - dans le même ordre d'idées, on peut se rappeler que la suppression des droits de succession, envisagée par Sarkozy, et qui fait partie de ses promesses électorales, est une idée que même la droite américaine rejetait, en la jugeant trop contraire au principe d'égalité des chances...).

Le discours idéologique dominant continue à nous donner une image de la France paralysée par le socialisme ou par un "corporatisme révolutionnaire" (expression entendue dans la bouche d'un "expert" sur France 5!) - mais ce sont des conneries ! On peut toujours dire qu'il y a trop d'Etat - ce serait oublier que les entreprises gérées par l'Etat cartonnent dans l'ensemble (EDF...) et que la qualité du service public constitue un atout majeur dans la compétition internationale si chère aux coeurs de nos amis de droite.
donc : C'EST AUX PATRONS DE PAYER !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mar 20 Nov - 15:09

Au fait : "courage, audace, imagination, idées nouvelles" sont l'apanage des patrons et des employés du privé ? aucun fonctionnaire ne peut - par définition - possédait ces qualités ?

Mougeotte, président ! Mougeotte, président ! ce serait enfin "l'imagination au pouvoir" ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mar 20 Nov - 19:15

D'accord avec le fait qu'il faut sanctionner les patrons voyous. Les patrons ne sont pas tous a l'origine de la creativite et de l'avancee economique de leurs entreprises bien que ce soit leur devoir.

Faciliter la creation d'entreprise et casser les barrieres entre prive et public, c'est ca l'avenir. Les fonctionnaires devraient tous etre en droit de demarrer une ou des affaires (c'est deja fait ici). Quitte a prendre un mi-temps et se consacrer a 50% a leur business. Une affaire peut d'ailleurs etre une association ou une entreprise a buts non-lucratifs. Le tout est de casser cette faille beante entre prive et public qui sont trop opposes.Un collegue d'un departement different est parti en vacances? Et bien on peut le remplacer pendant la duree de cette absence pour arrondir ses fins de mois.

Pour en revenir aux cheminots, je n'en demordrai pas. 50 ans a la retraite ce n'est plus tenable pour aucune societe et surement pas un pays ou les femmes vivent en moyenne 84 ans.

La solution: la reorientation des fonctionnaires et non-fonctionnaires arrives a l'age de la "retraite" quand elle survient trop tot. Ces cheminots-militaires-policiers-etc... peuvent occuper des fonctions d'enseignants dans le technique, administratif, se lancer en affaires etc... Pourquoi gacher cette energie et cette experience accumulee?

Autre probleme francais: La fatalite d'etre enfonce dans une case apres ses etudes et de ne pouvoir se reorienter. Les quadras sont marques au fer rouge: informaticiens en reseau ne peut pas travailler dans les logiciels etc... QUAND EST CE QUE ON ABOLIT CE PUTAIN DE CV AVEC LA PHOTO, l'age, le sexe, et le nom de famille BON SANG!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

L'experience accumulee est un bonus et doit etre utilisable dans d'autres domaines. Combien de profs se plaignent d'en avoir assez au bout de 20ans et de ne pouvoir se lancer dans un autre domaine. Quand est ce qu'on va valoriser l'experience? Les concours internes de la fonction publique et du prive ne permettent pas d'avoir cette aisance de reorientation des quadras et quinquas et des autres aussi...

Les DRH ne devraient pas etre responsables de l'embauche des employes. Ils sont la pour verifier les decisions du chef d'entreprise ou du responsable du departement concerne qui sait mieux lui, ce dont il a besoin.

Ca peut continuer longtemps. Les cheminots devraient etre reoriente de maniere a ne pas passer plus de 25 ans a faire le meme boulot. Ces carrieres a ralonge n'ont rien de bon pour le moral et pour la societe. Une nouvelle ere se dessine. On ne peut plus rester toute sa vie au meme poste, le taylorisme, c'est termine. La formation continue va sauver le pays, encore faut-il se lancer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mer 21 Nov - 8:44

salut,

Série : pauv' patrons. Crying or Very sad
"La matinale", émission d'informations et de débats de canal +, offre une chronique économique une fois par semaine à un patron (toujours le même). Le titre ? "Merci patron". ! Aujourd'hui il nous a expliqué pourquoi il fallait arrêter la grève et a pu dénoncer la "soviétisation" de l'économie française. Des représentants de la fonction publique qui se voient offerts une tribune dans cette émission ? Il n'y en a pas.
Juste après la chronique "merci patron", revue de presse. Premier journal évoqué ? Prenez un peu de temps pour deviner... scratch Le Figaro bien sûr ! - avec cette annonce 2 tiers des français demandent à Sarkozy de ne pas céder face aux cheminots.
Après la revue de presse, un invité que le présentateur reconnaît être un habitué qui est chez lui à "la matinale" : André Santini - qui nous explique pourquoi il faut réduire le nombre de fonctionnaires et pourquoi il faut être fier que Sarkozy soit notre président...
Et c'est comme ça dans toutes les émissions de la télévision française... Je propose que les enseignants puissent rester à leur poste et que l'on réoriente les journalistes et les hommes politiques. Mais pourquoi Drucker est-il toujours là ? pourquoi ?

Au fait, est-ce vraiment le "devoir" qui détermine la vie économique ? Il me semblait qu'un patron cherchait à faire du fric, que c'était son boulot... Et dans ce registre il y a de l'innovation : golden parachutes, délocalisations, stagiaires, fusion-acquisition, campagnes de publicité... et de temps en temps, un I-pod, comme ça on montre qu'on est les vrais "créateurs" dans la société contemporaine. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Mer 21 Nov - 16:42

Le probleme est de pouvoir differencier l'utilite de l'entrepreneur dans chaque societe et celle du simple patron salarie qui veut se remplir les poches. Il y a peut-etre quelque-chose qui vous echappe c'est qu'un entrepreneur doit se donner corps et ame a son projet et doit avant-tout avoir une passion pour ce qu'il fait. S'il ne pense qu'a l'argent, il n'ira pas bien loin. Tous les conseillers en marketing vous le diront. La passion pour l'activite dans laquelle on se lance est l'element essentiel a la creation, survie et au succes des affaires.

Seulement, on a tendance a diaboliser l'individu qui se lance et qui reussit. Pourquoi? C'est dommage, sachant que souvent, ces personnes aiment profondement leur pays et veulent changer les choses. Apres on a affaire a des patrons voyous qui s'en foutent pleins les poches mais qui ne sont pas plus nombreux que les politiciens qui font la meme chose. Pourquoi n'etes vous pas aussi durs a propos de ces derniers? Pourquoi cette tolerance? Parce qu'ils ont ete elus? Je pense que c'est pire encore. De toute facon je ne soutiens aucun de ces abus de pouvoir, qu'ils soient prives ou publics, ils sont nocifs pour les employes et pour l'economie.

Ce qui me genait c'etait la diabolisation de tous les entrepreneurs. Queveut dire le mot patrons exactement, le mieux est d'etre precis dans la critique. Les patrons-voyous ok! Les patrons tout court, non. On est pas dans un pays bolchevique quand meme. Les derives de l'extreme-gauche sont amusantes mais un peu immature quand a la realite de qui realise quoi dans la societe. Rebondir sur les pauvres patrons est aussi amusant. Je n'ai pas avance que les patrons etaient pauvres ni meme malheureux!Laughing Je propose simplement d'eviter l'amalgame avec ce mot ridicule qui met tout le monde dans le meme sac. Je suis moi-meme "patron" et je ne me reconnait pas dans ce portrait extremiste. Je prefere d'ailleurs le terme d'entrepreneur.

A+afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdesamis.grafbb.com
Armando



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: grèves   Ven 23 Nov - 9:56

salut,

c'est sûr, avant tout était plus simple, il y avait les propriétaires des moyens de production - les patrons-fainéants-improductifs-exploiteurs - et ceux qui n'étaient propriétaires que de leur force de travail et qui faisaient tourner la machine.
Fichu capitalisme financier ! difficile de trouver les méchants qu'il faudra pendre par les boyaux le jour de la révolution !!

En plus des cheminots, de nombreux magistrats sont en grève. Certains sont en grève de la faim, d'autres s'enchaînent aux grilles de leurs tribunaux... Pourtant, combien de journalistes pour leur tendre leurs micros ? A ma connaissance aucun (en revanche, on a pu entendre des dizaines et des dizaines d'usagers en colère à longueur de journaux télévisés... Si bien qu'il apparaît finalement tout naturel de déclarer : "il était temps que ça se termine!" quand on est un journaliste à la fois objectif et courageux !)
Qu'est devenu la question de l'indépendance des médias depuis la campagne présidentielle ? Il faudrait manifester contre les grands médias ! Vous me direz : il suffit de pas les regarder ! oui, mais la grande majorité de la population les regarde...

Au fait, le tribunal d'Abbeville va être fermé, et la sucrerie aussi ! Crying or Very sad - que va devenir cette ville jadis si belle et si dynanique, joyau de la Picardie maritime ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guytoux



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: grèves   Dim 25 Nov - 17:06

je dirige une équipe d'une dizaine de personnes et sans avoir participé à la création du projet associatif, j'ai une bonne motivation pour le faire avancer, faire avancer mon équipe. Mardi dernier, je me suis investit pour permettre à toute mon équipe de partir faire la grève. Pendant ce temps je faisais une animation à leur place, je faisais le jaune histoire d'assurer notre prestation, ce qui a d'ailleurs très bien marché.
Est ce que tout ceci à du sens?
Je suis moi même patron comme le dit l'entrepreneur administrateur plus haut, grâce à une autre association que j'ai monté. Et je ne compte pas mes heures. Mais je reste persuadé que les grêves des minorités permettent à l'ensemble de la masses laborieuses d'avoir des conditions de travail tirées vers le haut. Et cela permet donc de garder du sens à ce que l'on fait, de rester motivé, et de développer des projets.
Aïe donc! avec les grévistes pour une meilleur qualité de travail, pour des projets, pas des brimés!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guytoux



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: grèves   Dim 25 Nov - 17:08

Au fait, pour comprendre le contexte social actuel de la picardie profonde, je pars en mission exploratoire au coeur du territoire abbevillois pendant les fêtes. J'offre la bouffe à tout les motivés du palais. sauvez la recherche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: grèves   

Revenir en haut Aller en bas
 
grèves
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Amis :: Politique et Geopolitique :: Politique francaise-
Sauter vers: